Skip to main content

L'Innovation Participative fait-elle vraiment progresser le management ?

L’Innovation Participative fait-elle vraiment progresser le management ?

By 29 juin 2010Événements
Michel ten Donkelaar
Directeur des Perceptions Consommateurs pour le département Biscuits de Kraft Foods en Europe
&
Markus Mettler
Président Directeur Général et Fondateur de BrainStore
 

Michel ten Donkelaar et Markus Mettler dialoguent sur les apports de l’innovation participative pour les entreprises, et reviennent en particulier sur les séminaires BrainStore, à travers l’exemple de celui qui a été organisé pour Kraft. 

Retour sur cette conférence

Lorsque Michel ten Donkelaar a été confronté au challenge de définir une vision à long terme pour l’avenir de Kraft, dont la culture était plutôt centrée sur des objectifs à court terme, il devait prendre en compte deux enjeux clés : faire prendre conscience ses collaborateurs des changements de modes de consommation et des tendances à venir, de l’urgence de l’évolution du groupe, et s’assurer que cette situation était bien intégrée par le management dans ses décisions. C’est de là qu’est partie l’initiative BrainStore pour Kraft.

La méthode BrainStore de la « machine à idées » repose sur le principe que le processus de la génération d’idées gagnerait à être industrialisé, et cherche à réunir des individus apportant des éclairages différents sur une même thématique pour initier l’innovation. L’un des éléments déterminants, explique Markus Mettler, est la constitution des équipes impliquées dans la réflexion, qui doit inclure trois profils clés : les personnes dont la présence est nécessaire à la concrétisation d’une idée (décideurs clés d’une entreprise qui pourraient bloquer une idée à laquelle ils n’auraient pas participé), les experts, et les « catalystes », qui apportent leur fraîcheur et un regard nouveau, notamment les jeunes.

Dans le cas de Kraft, l’intégration des jeunes au processus a été essentielle pour sortir les salariés de leur zone de confort, en particulier pour le senior management de 40 à 50 ans qui a pu voir la façon dont les nouvelles générations interagissent avec le monde et se projeter vers de nouveaux modes de consommation pour imaginer les futures tendances. L’idée était de comprendre quelles conséquences les évolutions du marché pouvaient avoir sur la stratégie du groupe.

Pour inscrire le sens de l’innovation dans la culture de Kraft sur le long terme, Michel ten Donkelaar a veillé à ce que les outputs du séminaire BrainStore, inscrits dans le plan stratégique à 10 ans du groupe, soient intégrés à une feuille de route détaillée et puissent infuser les différentes décisions stratégiques à plus court terme. Grâce à l’implication forte des salariés dans le processus, l’adhésion aux objectifs stratégiques a été rapide et a permis d’engager l’ensemble de l’entreprise dans une démarche d’innovation.

This site is registered on wpml.org as a development site.